Liban: le camp Hariri refuse de participer au nouveau gouvernement

24

Le camp de Saad Hariri soutenu par l’Occident a annoncé dimanche son refus de participer au prochain gouvernement qui sera dirigé par le Premier ministre désigné Najib Mikati, soutenu par le Hezbollah chiite libanais.

“Nous annonçons notre refus de participer à ce gouvernement, parce que nous refusons de légitimer le coup d’Etat de l’opposition”, a déclare l’ex-Premier ministre Fouazd Siniora dans un communiqué publié au terme d’une réunion des députés du camp Hariri.

Le mouvement armé chiite Hezbollah, soutenu par l’Iran et la Syrie, a fait tomber le gouvernement Hariri le 12 janvier à cause du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) chargé de juger les responsables de l’assassinat de l’ex-Premier ministre, Rafic Hariri, père de Saad.

M. Siniora a annoncé par ailleurs le lancement d’une opposition démocratique et pacifique pour défendre la république et protéger la constitution.

Source: CRI

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն