La plaine de la Békaa vue depuis les Cèdres. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

L’armée libanaise a indiqué avoir arrêté 18 personnes, de nationalité libanaise et syrienne soupçonnées d’appartenir au groupe terroriste de Daesh ces 2 dernières semaines.

Ces derniers auraient ainsi admis appartenir à l’organisation terroriste et avaient l’intention de mener des attaques terroristes. Des armes et des munitions ont également été saisies par l’Armée Libanaise qui a par ailleurs déféré les personnes interpelées aux autorités judiciaires compétentes.

Pour rappel, alors que Al Nosra, qui s’était rebaptisé Fatal al Cham avait depuis libéré les militaires libanais en sa possession, on était sans nouvelle de 9 militaires aux mains de Daesh, jusqu’à la fin de l’offensive militaire libanaise intitulée Farj al Jouroud qui visait à  mettre fin  à l’occupation de zones tenues par cette dernière.

Le 30 août 2014 déjà, le groupe terroriste Daesh avait décapité un soldat libanais de confession sunnite et originale du Nord Liban, Ali al-Sayyed, accusé d’avoir tenté de fuir les geôles du mouvement. La macabre mise en scène de cette execution avait été suivie par l’une des dernières preuves de vie des 9 autres militaires suppliant qu’on épargne leur vie et exigeant le retrait du Hezbollah du théâtre d’opération syrien.

Cette opération militaire qui a par ailleurs fait 7 morts, a permis la découverte des 9 dépouilles des militaires libanaise.

Cette découverte a provoqué une vive polémique au Liban, le responsable de la Sureté Générale Abbas Ibrahim ayant révélé que les autorités gouvernementales avait été informées du décès probable des 9 militaires depuis février 2015. Ces propos ont été confirmé par le Premier Ministre Saad Hariri qui avait indiqué que l’opération Aube du Jurd avait été remise depuis 2015 en raison de calculs politiques. De son côté, le Président de la République Michel Aoun a appelé au lancement d’une commission d’enquête – dont on est sans nouvelle jusqu’à maintenant – pour faire la lumière sur les circonstances ayant amené au fiasco institutionnel qui a abouti à ces assassinats.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.