Une fille arborant le drapeau libanais à l'entrée de l'Oeuf, structure en béton du Centre ville de Beyrouth. Photographie circulant sur les réseaux sociaux. Crédit Photo: DR (droit réservé)
Une fille arborant le drapeau libanais à l'entrée de l'Oeuf, structure en béton du Centre ville de Beyrouth. Photographie circulant sur les réseaux sociaux. Crédit Photo: DR (droit réservé)
Moins d'une minute de lecture

En réaction à la situation, différents groupes d’activistes appellent à une mobilisation générale au centre-ville de Beyrouth demain afin de protester contre la classe politique accusée d’être à l’origine des maux que traverse le Liban: crise économique, corruption, à quoi s’ajoute désormais l’explosion du port de Beyrouth qui a fait plus de 154 morts, plus de 100 disparus et 5000 blessés selon un bilan toujours provisoire.

Les mots ne suffisent plus à décrire ce soir la situation que traverse le Liban avec un chaos à tous les niveaux. D’importants incidents se déroulent justement actuellement dans le périmètre du Parlement qu’une foule tente de prendre d’assaut et qui fait face aux forces chargées de le défendre. Certains des manifestants seraient parvenues aux portes de l’édifice, indiquent certaines sources.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français