Le président des Etats-Unis s’est entretenu ce vendredi soir en fin de soirée avec son homologue libanais, le Général Michel Aoun, lui offrant ses condoléances suite à l’explosion qui a ravagé la capitale libanaise et confirmé que les USA se trouvent au côté du Liban. Aussi, il a indiqué qu’il participera à la conférence d’aide prévue ce dimanche à Paris, suite à l’initiative du Président de la République Française Emmanuel Macron, hier.

Ce dernier s’était exceptionnellement déplacé au Liban et s’était montré ferme face au Président de la République Libanaise, le Président de la Chambre et le Premier Ministre qu’il a rencontré au Palais Présidentiel de Baabda mais également devant les différents responsables des partis libanais qui se sont rendus à la Résidence des Pins.

Donald Trump a ainsi décrit l’explosion de Beyrouth, comme “un événement horrible et émouvant”, assurant que les USA aideront le Liban dans cette épreuve et indiquant que 3 avions d’aide humanitaire seraient déjà en route pour le Liban. Une équipe spécialisée dans les situations d’urgence sera prochainement en route, a-t-il précisé.

“Nous allons en fournir plus, et nous donnerons toute l’aide possible”, indique Donald Trump.

Le Président des Etats-Unis a noté qu’il s’était précédemment entretenu avec son homologue français, soulignant par ailleurs “son grand amour pour le Liban”, rendant hommage à “la grande communauté libanaise aux États-Unis et à ses membres qui ressentent les blessures de leurs proches et de leur famille” avant d’annoncer sa participation à la conférence de Paris.

Nous vous aiderons au maximum, les Etats-Unis sont à vos côtés.

Le général Aoun a souligné la présence d’une ancienne communauté libanaise active aux USA, remerciant son homologue américain pour “ses sentiments et sa solidarité avec le peuple libanais” et l’aide qui sera fournie.

Abordant la situation actuelle et l’explosion qui a ravagée la capitale, le chef de l’état a communiqué à son homologue américain les données en sa possession au sujet de l’explosion et fourni un rapport sur les dégâts infligées aux infrastructures de la capitale dont certaines sont détruites.

Nous espérons que le soutien américain ne se limitera pas à l’aide humanitaire d’urgence.

Nous avons besoin de travailler ensemble pour préserver la stabilité sécuritaire et sociale du Liban, coopérer pour faire progresser le Liban sur la marche des réformes.
Nous avons mis en œuvre plusieurs d’entre elles comme les enquête criminelles, la nomination du conseil d’administration de l’électricité, le plan de promotion économique, les négociations avec le FMI.

Nous espérons coopérer ensemble pour lutter contre la vraie corruption, juger les corrompus et échanger des informations sur les opérations de corruption et les transferts suspects”

Le Général Aoun a indiqué espérer, au cours de son entretien téléphonique, que les USA aideront le Liban à finaliser la démarcation des zones maritimes exclusives libanaises dont une partie est revendiquée par Israël.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français