L'homme d'affaire Pierre Fattoush
L'homme d'affaire Pierre Fattoush
Moins d'une minute de lecture

Le procureur financier, le juge Ali Ibrahim, a accusé Pierre Fattoush, propriétaire d’une cimenterie controversée à Ain Dara dans le Chouf, d’évasion fiscale, indique ce mercredi l’Agence Nationale d’Information (ANI).

On ignore cependant pour l’heure si cette mise en accusation est liée à l’affaire de la cimenterie d’Ain Dara obtenue en 2017 et qui avait fait l’objet d’une grande polémique en raison de son impact sur l’environnement. Ainsi, cette localité figurerait désormais dans le classement des zones les plus polluées du Liban.

Cette licence avait été remise en cause en mars 2019 par le Ministre de l’Industrie Waël Abou Faour provoquant également d’importantes tensions avec le Hezbollah, le ministre précédent de l’Industrie, à l’origine de ce permis d’exploitation étant Hussein Hajj Hassan.

Depuis, le conseil constitutionnel a estimé que le retrait du permis d’exploitation de cette cimenterie serait illégal.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.