La facade du Parlement Libanais. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

Je tiens à exprimer mon respect et mon admiration pour le Hezbollah, parti libanais combattu par presque toutes les parties prenantes sur la scène libanaise.

De tous les partis politiques au Liban, le Hezbollah est le parti le plus digne de confiance. Ses dirigeants ont la faculté de mettre en application leurs promesses ou encore leurs menaces. Même l’ennemi sioniste prend en considération les prises de position de Sayed Hassan Nasrallah, un Sage parmi les Sages, qui a toujours tenu parole en maintes occasions que ce soit sur les plans militaire, politique, social et autres. C’est un leader digne du plus grand respect, même ses adversaires reconnaissent ses qualités intrinsèques. 

Pour preuves de mes dires, je vous fais part de quelques événements passés ces jours derniers. La sanction encourue par M. Nawaf Al Moussaoui montre que la discipline, au sein du parti, est primordiale. Personne ne peut se considérer au-dessus du règlement intérieur du parti. Ce qui n’est pas le cas au sein des autres partis libanais. Quant à M.Nawaf Al Moussaoui, il est, lui aussi, digne de respect parce qu’il a osé dire ce qu’il pense être la vérité même si on peut ne pas être de son avis. Il est conséquent avec lui-même.

Je prendrai, en exemples, deux autres dirigeants du Hezbollah qui méritent qu’on leur tire chapeau bas. Le premier, c’est M. Hassan Fadlallah. Le Hezbollah lui a remis la responsabilité de s’occuper du dossier de la corruption au Liban. Ce jeune dirigeant est digne du plus grand respect. Je suis sûr et certain qu’il réussira dans sa tâche. La majorité du peuple est de mon avis. 

Le second, c’est M. Jamil Jabak, nouveau ministre de la santé dans le gouvernement libanais. Il a promis de baisser les prix des médicaments pour que tout le monde et surtout les plus démunis puissent se soigner sans trop de difficultés. Je suis sûr qu’il s’attaquera aux magouilles qui se passent à la Caisse de Sécurité Sociale. Bien plus, sa visite au Akkar, région considérée comme fief du mouvement du Future et ses prises de position prouvent que c’est un homme d’action qui travaille pour toutes les communautés libanaises et non pas seulement pour les chiites.

Concernant les armes du Hezbollah, nous ne pouvons que reconnaître qu’elles constituent une force de dissuasion contre l’ennemi sioniste. Les martyrs du Hezbollah sont morts pour que vive le Liban ou encore par conviction religieuse. On pourrait regretter que ces armes ne limitent pas leurs rayons d’actions à l’intérieur des frontières du Liban et sous le commandement de l’Armée libanaise en coordination avec les dirigeants du Hezbollah.

Quoi qu’il en soit, le parti de Dieu est, à mon avis, digne du plus grand respect rien que pour son honnêteté et sa sincérité concernant les besoins élémentaires du peuple libanais dans toutes ses composantes.