Le Ministre de la Santé Hamad Hassan a annoncé qu’aucun voyageur ne sera autorisé d’entrer au Liban sans avoir préalablement passé un test PCR afin de déterminer s’il est, oui ou non, porteur du coronavirus COVID19.

Par ailleurs, le ministre indique que 222 membres du personnel de santé, médecins, infirmiers et infirmières notamment, ont été contaminées par le virus.

Au cours des 14 derniers jours, le pourcentage de personnes diagnostiquées positives au virus via le test PCR est passé de 1% à 1.6%

Par conséquent, dès le 31 juillet et cela durant 2 semaines, aucune personne ne sera autorisée à entrer au Liban sans test PCR préalable. Les autres devront se maintenir en quarantaine à leurs frais dans des hôtels durant 48 heures jusqu’à publication du résultat.

Par ailleurs, Hamad Hassan a dénoncé le refus de certains hôpitaux gouvernementaux de refuser de recevoir des patients. Le ministre précise que la prise en charge des patients atteints par le coronavirus seront pris en charge par le ministère pour ceux qui ne sont pas couverts via les assurances privées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.