Les distributeurs de gaz ont décidé de ne pas livrer de nouvelles bouteilles ce mercredi, dénonçant, selon eux, la nouvelle grille tarifaire publiée ce matin qui serait insuffisante pour couvrir leurs couts.

Leur représentant Antoine Yammine a ainsi indiqué que la hausse du prix du gaz sur les marchés mondiaux et la baisse locale de la livre libanaise face au dollar ne permet pas à ses membres de soutenir les pertes auxquels ils feraient face. Il indique que l’achat de gaz par les sociétés distributrices se fait via des dollars et la vente en livre libanaise.

Cette information intervient alors que la Banque du Liban a levé les subventions dont bénéficiaient les carburants début septembre, induisant une forte hausse du prix de l’essence, du fioul mais également du gaz domestique.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն