La route Beyrouth Damas au niveau de la vallée de la Békaa. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
2 minutes à lire

Le ministre sortant des Affaires Etrangères Charbel Wehbé a appelé la communauté internationale à aider le Liban à mettre en place un plan de retour des réfugiés syriens présents sur son sol.

Charbel Wehbé s’exprimait via vidéoconférence lors d’une réunion lancée à l’initiative de la Russie et qui a actuellement lieu à Damas. Il a ainsi estimé que les conditions sont devenues favorables à un retour des réfugiés syriens, allusion au retour au calme précaire que connait ce pays.

Il s’agit de la première fois qu’un ministre libanais participe à une telle conférence. Cependant, celle-ci fait l’objet de critiques de la part des responsables des Nations-Unies et des Etats-Unis qui ne souhaitent pas l’établissement de contacts avec les autorités syriennes.

Pour sa part, le ministre des Affaires Sociales et du Tourisme Ramzi Musharrafieh présent en personne à Damas, a souligné que les autorités libanaises ont approuvé un plan visant à permettre le retour des réfugiés syriens dans leurs pays, en conformité avec les standards internationaux.

Selon le rapport, le Liban a ainsi hébergé 1 réfugiés pour 7 habitants fin 2019. Seul Aruba avec 1 réfugiés pour les 6 habitants est devant le Pays des Cèdres.

Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, le Liban compterait 916 156 réfugiés sur son sol fin 2019, contre 949 666, un an plus tôt. 910 600 réfugiés seraient d’origine syrienne.

Sur un plan plus global, les réfugiés originaires de la Syrie seraient les plus nombreux avec 6.6 millions de personnes.

Les réfugiés internes en Syrie seraient également au nombre de 6.15 millions de personnes

Lire le rapport (en anglais)

rapport-UNHCR-Liban

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.