La Banque du Liban a publié ce vendredi un communiqué indiquant que son gouverneur, Riad Salamé, prend part aux négociations que le Pays des Cèdres mène avec le Fonds Monétaire International. Cependant, l’institution aurait demandé à ne pas révéler le contenu des discussions en cours.

Cette information intervient alors que le Pays des Cèdres – qui traverse la crise économique, la plus grave de son histoire – demanderait jusqu’à 10 milliards de dollars d’aide économique du FMI.

Certaines fuites à la presse locale semblent montrer d’importantes divergences dans la comptabilité de la banque centrale entre le gouvernement et la BDL elle-même. Le FMI aurait demandé des éclaircissements en raison de ces différences.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.