Un avion de surveillance russe aurait été abattu par la Défense antiaérienne syrienne suite à un raid israélien. L’avion de type Il-20 transportait 14 militaires. 
Selon l’ONG basée à Londres « Observatoire Syrien des Droits de l’Homme”, 2 personnes seraient décédées lors de ce raid, amenant le bilan provisoire de ces attaques à 16 personnes.

Selon le ministère russe de La Défense, 4 avions israéliens ont procédé à cette attaque. La frégate Française Auvergne aurait également participé selon Moscou, ce que démentent les autorités françaises.

Le porte parole du ministère russe accuse les avions israéliens de s’être délibérément placé sur la trajectoire de l’avion de surveillance russe afin de le faire abattre. 

Cette attaque israélienne se serait déroulée à 11h du soir heure locale, et aurait visé un institut technique situé à Lattaquieh, fief du président Syrien Bachar El Assad, où est également localisée une importante base aérienne russe de Hemmaniyeh.

Ces incidents interviennent en dépit de la mise en place d’une liaison de communication entre les différents pays impliqués dans le conflit syrien et ce pour les éviter généralement.

Les autorités russes indiquent qu’ils prendront tout action nécessaire pour répondre aux actes hostiles israéliens.
Moscou précise n’avoir été informé de l’attaque qu’une minute avant le début de l’opération. 
Pour sa part, l’armée syrienne indique avoir abattu un drone israélien. 

(Photo : Capture d’écran d’un site bombardé à lattaquieh selon un site d’information syrien.)

La Redac
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.