La rencontre Saad Hariri/Amine Gemayel, le 8 février 2011. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le premier ministre désigné pourrait former un gouvernement sans le 14 Mars, a-t-on appris par des sources proches de Nagib Mikati, suite à la conférence de presse de l’ancien président de la république Amine Gemayel qui annonçait l’échec des négociations pour une possible participation de l’ancienne coalition au sein du futur cabinet suite à une rencontre avec l’ancien premier ministre Saad Hariri

Amine Gemayel avait accusé « les alliés du 8 Mars » d’avoir imposé des conditions unilatérales impossibles à tenir alors que le président de la chambre Nabih Berri avait fait part de son optimisme quant à la formation du prochain cabinet dans la semaine. Le 14 Mars accuse également le premier ministre actuel de ne pas avoir répondu aux questions pourtant sur le TSL et sur les armes du Hezbollah.

Diverses sources indiquent que Nagib Mikati pourrait nommer un gouvernement de 24 à 30 ministres mais ce gouvernement pourrait être refusé par le Président de la République qui préfère un cabinet d’union nationale, ce qui constituerait un cas inédit, une première constitutionnelle, les prérogatives de la présidence ayant été affaiblis lors de la signature en 1989 des accords de Taëf.

3 COMMENTAIRES

  1. Qu’ils se reposent en attendant leur jugement les quatorze marsistes pour corruption et abus de pouvoir .
    Le gouvernement sera bel et bien formé sans eux , les chiens aboient et la caravane passe .

Comments are closed.