Une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI) indique que des avocats, maitres Elias Grace Khalil, Nada Dabbour, Said Allama et Khalil Bou Hatoum, ont porté plainte, le jeudi 24 octobre, contre des ministres des gouvernements successifs au Liban depuis 1990, c’est à dire suite à la fin de la guerre civile.

Cette plainte dénonce les détournement de fonds de fonds publics, gaspillage de fonds publics à des fins personnelles et matérielles, ainsi que l’abus par personnes ayant autorité causant de graves préjudices à l’encontre des Libanais et de la diaspora.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.