image

La solution à vos problèmes débute avec la chambre des députés et ses 128 élus, vos élus, ces  » élus du peuple ».
Vos insatisfactions, vos colères et  vos privations viennent de là !!
Vos « élus du peuple » n’ont pas été à la hauteur de vos attentes.
Un cumul de mandat dans la plus grande insatisfaction populaire et comme cerise sur la gâteau, une abstinence, une défaillance à leur rôle premier, celui d’élire un Président libanais.
Et quand je dis un Président Libanais, cela signifie un homme dont l’allégeance est celle de son pays et seulement son pays, un président libanais, produit rare et pourtant il existe, sauf qu’il ne bénéficie pas de l’unanimité de ces 128 députés.
Vous avez des droits ?
Réclamez les par ordre de priorité afin que vous puissiez vous en sortir tête haute et avec dignité.
Certains réclament des élections d’un président par le peuple…
Êtes vous d’accord la dessus ?
Alors criez le nom de votre préfèré dans la rue, faites entendre votre voix dans la rue.
Pourquoi crier à la démission du gouvernement et non pas à la démission de vos élus ?
Est-ce une manière d’échapper encore à cette dure réalité d’être fait trahis par vos propres élus ?
Qui les a fait élire ? Et sous quelle pression ou avec quelle illusion ?
Qui a commis une erreur dans le choix ? Vous ou eux ?
Certains, au lieu de regarder l’horizon et œuvrer pour un jour meilleur, préfèrent critiquer le passé, son Président sortant etle chef de gouvernent dernier bastion d’un État en souffrance.
Plus de 450 jours que le pays est décapité, sans que le peuple puisse faire le deuil de ce siège inoccupé car le peuple espère un jour l’aboutissement.
Mais dites-moi, qui bloque réellement l’élection d’un nouveau chef d’Etat ?
Ce ne sont pas vos élus qui vous mènent en bateau ?
La crise est celle des ordures, soit mais pourquoi s’acharner sur le gouvernement ? Pourquoi scander sa démission et non pas celle des députés ?
Qui manipule vos efforts encore une fois ? Qui récupère encore une fois votre lancée populaire ?
J’appelle tous ceux qui se sentent hors toute manipulation, ce peuple découragé, mais révolté,  de bien cibler ses réclamations.
Ça fait plus de 40 ans, vous vivez sans électricité 24/24h, votre génération et celle de vos enfants, c’est celle des générateurs, sans parler de l’eau, de votre sécurité sociale, de vos frais faramineux pour éduquer vos enfants…
Et pourtant, les cabarets, les discothèques, les casinos, les feux d’artifices, en passant par les autres artifices devenus accessoires indispensables de votre quotidien.
Hélas, tout le peuple ne profite pas de ces artifices, ni des belles plages luxueuses, le vrai peuple a le dos brisé depuis bien longtemps, il n’a plus le goût aux illusions …
Votre cible ce sont bien vos députés qui n’assurent pas, qui sont des marionnettes de leur clans. Vos élus du peuple, vos représentants, ne représentent que leurs chefs et si quelqu’un est bien coupable de cette dérive nationale, c’est bien eux et non pas le gouvernement.
Revenez à vos revendications, et ciblez bien vos responsables.
Dans le cas où cela vous est impossible, réclamez vos droits, exigez les, mais ne vous trompez pas de cible.
Ne vous égarez pas de votre objectif premier, si vous en aviez un ou plusieurs, maintenez les.
Ne vous détournez pas de vos réclamations et ne laissez personne vous berner…
Car ce sera vous les marionnettes et les guignols du quotidien.
Votre ral-le-bol est justifié, votre colère aussi, ne les laissez pas vous la voler !

Comments are closed.