Pomme de Cèdre du Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

Au cœur du Cèdre, et avec le Cèdre dans le cœur … Mon Liban, envers et contre tout ! 

C’est ainsi que je verrais 2014, et que je me verrais toujours. Cet amour envers mon pays meurtri, martyrisé et foulé aux pieds par ses propres enfants depuis des décennies, je le traîne comme une longue maladie bien nichée dans les tréfonds de mon cœur.

Je suis la fille de cette Montagne qui abrite cette majestueuse réserve de cèdres, et j’ai délibérément choisi de demeurer sur ce sol sacré ô combien de fois blasphémé par mes confrères …

En dépit du dégoût qui scande mon quotidien dû à une classe politique abjecte suintant la corruption à des milliers de kilomètres à la ronde …

Malgré la peur rongeant mes entrailles de perdre un être cher dans les dédales de cet enfer sécuritaire et instable imposé par tous les avortons vendus …

Nonobstant tous les tracas, les injustices, les déceptions et les torts infligés par un quotidien on ne peut plus absurde sur les routes, au travail, dans les lieux de loisirs, avec un peuple en majorité comateux et lâche qui perd en valeurs, culture, savoir-vivre et principes …

Sans égards à tous ceux qui veulent saccager notre raison d’être, notre identité, notre union et notre paix,

Je déclare ma résistance à ce qui me reste de ce Liban, par amour fou à ses constantes : mon cèdre, mes 10452km², mon Armée, et tout esprit qui tient sincèrement à ce pays et s’engage dans un combat quotidien pacifique pour que le Liban Vive, non seulement dans nos rêves, nos cœurs et nos fantasmes.

Un petit cri, un grain de cèdre, tout simple, tout petit, mais il y va de mon devoir le planter. Que chacun d’entre nous le fasse, pour ne pas finir avec un désert mais pour reboiser nos forêts de Cèdres et viser une destinée millénaire et impérissable.

Parce que tout gouffre a une fin, tout abîme a un fond, et nous y sommes. À nous tous de défier ces ténèbres pour remonter à la surface et croître à l’image de notre emblème.

Avec mes meilleurs vœux pour 2014 à toute l’équipe de Libnanews et ses lecteurs, ce média citoyen francophone sublime qui, depuis 2006, continue d’être le porte-parole des plumes libres …

Par Marie-Josée Rizkallah

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Article précédentJournée Mondiale pour la Paix : Message du Pape François
Article suivantMes meilleurs vœux de Réveil et d’Union Nationale
Avatar
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais dont elle est actuellement présidente. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.