Les Forces de Sécurité Intérieure ont indiqué avoir verbalisé à 2 374 reprises les personnes ayant violé les mesures de mobilisation générale face au coronavirus COVID-19. Les autorités craignent une 2ème vague qui pourrait toucher jusqu’à 56% de la population, bien au-delà des capacités médicales du Liban.

Cette information intervient alors que les cas de contamination locale se multiplient à travers le Pays, au Nord comme au Sud, ou dans la Capitale mais également dans des zones jusque là épargnées par la maladie.

Le Ministère de la Santé appelle donc à la prudence, estimant absurde que des gens ne respectent pas les mesures de distanciation sociale ou encore ne portent pas de masques. Il pourrait envisager de demander un couvre-feu total de 48 heures afin de mener des examens de masse et de déterminer la localisation de clusters.

Pour l’heure, le Liban compte, au dernier bilan 859 cas, 234 guérisons et 26 décès.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.