Une calamité d’une ampleur inattendue, aux raisons mystérieuses pour certains et claires pour d’autres, qui a conduit à un désastre. Les victimes de l’incompétence sont tombées, les blessés de l’insouciance aussi et nous recherchons toujours les disparus de l’oppression et l’humiliation.

Une grande tragédie, une catastrophe unique dans l’histoire du Liban, et de l’humanité depuis la Seconde Guerre mondiale, et personne n’est disposé à en assumer la responsabilité. Aucun de ces dirigeants corrompus se considérant comme les protecteurs de la nation en se cachant avec leur faux discours, dans leurs palais , ceux qui ont ruiné le reste de dignité que nous, citoyens avions encore , ces voyous, ces vampires qui prennent plaisir à voir tomber des innocents sans lever le bras, aucun d’entre eux n’ose assumer la responsabilité du poste qu’il détient , qu’il soit député, ministre, président ou leader. Tous des menteurs!

Un désastre , une  grosse blessure dans l’histoire du pays des Cèdres

Bâtiments encores enfumés, gravats toujours éparpillés sur les routes, la majorité des Libanais  choqués par ce qui s’est passé et le pouvoir malheureusement absent!!

Quel discours ont tenus ces dits responsables au lendemain de la tragédie, autre que de se justifier et d’accuser? . Nous les avons entendus avec leurs faux slogans appelant l’autorité à assumer sa responsabilité !! 

Vous nous avez volé notre pays, vous prêchez  la liberté, la dignité, la souveraineté et la neutralité, et vous êtes les premiers à combattre ces principes

Oui, nous vous avons entendu avec vos discours stériles. Nous vous avons entendu et bien vu vos slogans mensongers apparaître sur tous les écrans et réseaux sociaux scandant la vérité, défendant une enquête transparente, mais les Libanais ne vous font plus confiance.

Non la confiance en un nouveau Liban n’est pas morte, mais au contraire bien ancrée dans nos esprits. C’est la confiance envers cette classe politique qui se réclame être l’Etat! 

Non messieurs, l’Etat ce n’est pas vous! Vous êtes une autorité corrompue qui a perdu la confiance du peuple . 

L’Etat, c’est nous, le citoyen, ce peuple qui se révolte. Le peuple est le centre de décision et nous déciderons du sort de cet Etat! La décision appartient au peuple et la dignité du peuple est infranchissable et là, vous avez dépassé les limites!

Salutations à tous celles et ceux qui ont agis en citoyens responsables et qui ont pris le rôle de cette autorité inexistante et qui tant bien que mal se sont retrouvés spontanément dans les rues, sur les décombres, au secours de leurs compatriotes, en s’organisant dans l’aide, le nettoyage, la restauration, les secours et la reconstruction sans discrimination aucune confessionnelle, régionale ou sociale! 

Salutations à toute personne qui croit en ce pays et à sa sauvegarde. À celles et ceux qui combattent les mafieux du pouvoir, de l’argent et du sang!

Salutations au citoyen qui, malgré tout, essaye de redonner cet  espoir, et ce sourire sur les visages de ceux qui souffrent.

Vous qui avez participé directement ou indirectement  à l’explosion du 4 août 2020, nous vous disons que cette date ne peut être oubliée . Cette date sera l’indépendance du peuple face au pouvoir. 

Je ne veux pas jouer le rôle d’analyste politique , ni stratégique ni militaire et surtout ne pas rentrer dans le jeu des grandes puissances. Je ne veux être ni analyste économique, ni biologique et surtout  pas expert en armement. 

Je suis un citoyen qui veut la vérité, qui veux que les responsabilités collectives soient révélées de manière transparente. 

Ce deuil ne passera pas inaperçu. 

Nous sommes un peuple qui aime la vie et un peuple qui ne mourra pas, quelles que soient les difficultés!

Maintenant!!! Que demandons nous à part la vérité, la survie, la liberté, la transparence…. 

Pour sortir de cette crise, l’urgence est un gouvernement de transition doté de pouvoirs exceptionnels et clairs, conditionnels et transparents, et engagé dans un programme clair et précis, dont l’objectif est de faire face à la crise financière, sociale et sociale et de préparer les élections législatives.

Une fois ce gouvernement mis en place, le pays sera mis de nouveau sur les rails ….

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français