La Banque Audi envisagera de délocaliser son siège à l’étranger, indique le magazine libanais Lebanon Opportunity. L’établissement bancaire aurait entamé des discussions avancées avec l’Emirat d’Abu Dhabi note également l’hebdomadaire économique.

La publication indique que cette décision serait motivée par les contraintes de gestion des risques souverains qui ne permettrait pas l’extension des activités bancaires. Ainsi la notation de la Banque Audi dépendrait des risques inhérents à ceux de l’Etat Libanais et contraindrait le groupe à développer encore plus ses activés étrangères. Plus de 50% des activités du groupe bancaires se dérouleraient déjà à l’extérieur du Liban et notamment en Turquie.

A la recherche de capital, l’Emirat d’Abu Dhabi pourrait également participer à une hausse de 25% du capital du groupe bancaire.

Si cette information s’avère être confirmée, le personnel du siège de la Banque Audi serait dans l’obligation de déménager aux Emirats Arabes Unis, alors que d’un point de vue politique, cette état avait notamment annoncé l’expulsion de ressortissants libanais liés au Hezbollah en conformité avec les résolutions du Conseil des Etats du Golfe adoptées à la demande de l’Arabie Saoudite.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.