Le dernier bilan publié par le ministère de la Santé fait état de la présence de 446 personnes contaminées par le coronavirus COVID-19 au Liban et d’un nouveau décès, portant le nombre de personnes décédées à 11. Le nombre de personnes contaminées augmente ainsi de 8 cas seulement, du jamais vu depuis le 14 mars 2020, alors que les autorités libanaises mettaient en place des mesures de confinement.

La personne décidée aurait été hospitalisée à l’Hôpital Universitaire Rafic Hariri. Elle souffrait également d’une maladie chronique non précisée pour l’heure. Hier déjà, les autorités libanaises annonçaient 2 décès, l’un à l’Hôtel Dieu de France et l’autre à l’Hôpital Universitaire St Georges de Beyrouth.

Le Ministère de la Santé rappelle également les mesures de confinement nécessaires pour contenir la pandémie. Ainsi, toute négligence dans l’application de ces mesures exposera les contrevenants à des poursuites judiciaires et pénale, indique le communiqué. Selon les informations communiquées, 51% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmées, 25% suite à des déplacements à l’étranger, 17% toujours sous investigation et 7% de source inconnue.

Au niveau statistique

Selon les informations communiquées, 52% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmées, 25% suite à des déplacements à l’étranger, 16% toujours sous investigation et 7% de source inconnue.

La tendance est donc à une contamination domestique actuellement rendant la poursuite des mesures de confinement nécessaires. Pour rappel, les autorités libanaises ont, pour l’heure, reporté au 12 avril prochain la fin du confinement au lieu du 29 mars comme initialement prévu. Certains experts estiment que cette fin pourrait être encore reportée à la vue de ces éléments.

Concernant les âges des personnes contaminées

  • 1.19% des cas seraient âgés de moins de 10 ans, en baisse
  • 6.67% de 10 à 19 ans, en hausse
  • 23.33% de 20 à 29 ans, en baisse
  • 15.24% de 30 à 39 ans, en baisse
  • 16.19% de 40 à 49 ans, en hausse
  • 9.05% de 60 à 69 ans, en hausse
  • 7.38% de 70 à 79 ans, en hausse
  • et 4.29 % de plus de 80 ans en baisse.

54% des cas seraient des hommes et 46% des femmes. Ce rapport demeure inchangé depuis hier.

Parmi les régions les plus infectées, toujours selon le bilan du ministre, alors que le chiffre est d’une augmentation du nombre des cas de 8, ce qui est contradictoire avec certains chiffres donnés sur la répartition par région. Pour l’heure, les autorités ne donnent aucune explication quant à ces différences.

Pour rappel, le bilan d’hier

  • le Metn passe à 85 cas contre 71 cas hier et passe à la première place des régions les plus contaminées
  • Beyrouth, avec 78 cas, voit le nombre de cas augmenter à la hausse par rapport aux 74 cas d’hier
  • le Kesrouan passe à 56 cas contre 51 cas hier
  • le caza de Baabda compte 43 cas contre 40 cas hier
  • le caza de Jbeil compte 36 cas contre 31 cas hier
  • Zghorta compte 31 cas contre 28 cas hier
  • le Akkar 14 reste inchangé
  • Batroun compte 13 cas contre 12 hier.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français