Dans un communiqué publié ce dimanche, l’association des Banques du Liban (ABL) indique que ses membres sont prêts à libérer les fonds nécessaires à l’achat de billets d’avion pour les ressortissants libanais actuellement bloqués à l’étranger suite à la pandémie de coronavirus COVID-19. Cette annonce intervient en dépit de la fermeture, depuis le 19 mars, de l’aéroport international de Beyrouth (AIB) et de la polémique naissante au Liban concernant ce dossier.

Par ailleurs, les banques indiquent être prêt à permettre le virement de fonds à destination des étudiants libanais à l’étranger alors que se multiplient les appels à la fin de l’imposition du contrôle de capitaux, mis en place en novembre 2019 suite à une crise de liquidité en devises étrangères.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.