Un autre libanais de 37 ans, désigné par ses initiales S.H., s’est suicidé ce vendredi, alors que le pays passe par une situation économique catastrophique avec la dévaluation flagrante de la livre libanaise face au dollars, avec la perte de plus de 80% de sa valeur.

Originaire du Iqlim el Kharroub au sud du caza de Saida, ce père de famille qui travaille en tant que chauffeur de vanette, a été retrouvé aujourd’hui pendu dans son domicile.

Les chauffeurs de taxi et de vanette se sont retrouvés sous le pont de Cola, à Beyrouth, en un geste de solidarité avec leur collègue, montrant du doigt la classe politique responsable de la détérioration de la situation économique au Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.