Moins d'une minute de lecture

Les consultations parlementaires obligatoires ont débuté ce jeudi 19 décembre au Palais Présidentiel de Baabda avec la réception des députés par le Président de la République, le Général Michel Aoun. Elles visent à désigner un nouveau premier ministre après la démission du Premier Ministre sortant Saad Hariri, le 29 octobre dernier.

Pour l’heure, le Premier Ministre sortant Saad Hariri, son bloc parlementaire du Courant du Futur, le bloc de l’ancien premier ministre Najib Mikati, ainsi que l’ancien ministre Tamam Salam ont tous refusé de désigner un prochain locataire du Grand Sérail.

Le vice-président de la Chambre Elie Ferzli a, quant-à-lui, désigné Hassan Diab, ancien ministre de l’éducation nationale entre 2011 et 2014 durant le gouvernement Najib Mikati II. Celui est pour l’heure le grand favori, les blocs parlementaires du Courant Patriotique Libre (CPL), du Hezbollah et du Mouvement Amal devant le désigner sauf surprise de dernière minute.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.