Après le Ministre de l’environnement Demianos Kattar puis de la Ministre de l’information, Manal Abdel Samad, c’est au tour du Ministre des télécommunications Talal Hawat d’annoncer sa démission.

D’autres démissions au sein du cabinet Diab pourraient suivre alors que les chances de voir des élections législatives anticipées être organisées semblent actuellement s’éloigner.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.