Des traces de leurres lancés le 4 septembre 2018 par des avions israéliens survolant la région du Kesrouan. Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés.
Moins d'une minute de lecture

Israël a mené des frappes aériennes en Syrie durant la nuit, indique l’Agence de presse officielle Sana. Ces frappes interviennent en représailles à la découverte par Tel Aviv d’engins explosifs le long de la ligne de démarcation au Golan.

Les autorités israéliennes accusent une unité syrienne sous ordre iranien d’être à l’origine de la mise en place de ces explosifs.

Ont été visés, de source israélienne, des cibles iraniennes et syriennes dont des installations de stockage, des quartiers généraux et des batteries sol-air. 10 combattants étrangers seraient décédés au cours de cette opération, indiquent des sources non officielles alors que SANA évoque la mort de 3 soldats.

Cette opération intervient à quelques heures de l’arrivée du secrétaire d’état américain en charge des affaires étrangères à Tel Aviv. Mike Pompeo devrait également abordé la question du nucléaire iranien avec les dirigeants israéliens alors que les observateurs s’attendent à une détente des relations entre Etats-Unis et Iran à la faveur de l’arrivée au pouvoir de Joe Biden.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.