Alors que le Liban entre dans son 85 ème jour de manifestations, les actions contre les banques se poursuivent, notamment à la BLOM Bank, place Sassine. Ainsi, l’établissement bancaire aurait fermé ses portes sur une dizaine de personnes et les forces de sécurité appelées à la rescousse.

La BLOM bank accuse, pour sa part, les manifestants de séquestrer les employés de banque présents sur place, ce qui n’est pas sans avoir provoqué une sorte de réaction d’ironie de la part des manifestants qui exigent de pouvoir retirer les montants nécessaires pour régler des dépenses quotidiennes.

Pour rappel, les banques libanaises ont unilatéralement imposées, suite à une décision de l’association des banques du Liban (ABL) un contrôle des capitaux et limitent le retrait et le transfert de fonds depuis le début du mois de novembre.

Ainsi, les banques ne permettent plus de pouvoir retirer qu’une somme réduite, généralement à hauteur de 200 USD, un montant insuffisant pour payer loyers ou scolarité actuellement, ce qui n’est pas sans inquiéter la population.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.