Cette question est devenue essentielle. Une réponse  serait de se donner la peine de rassembler des informations pertinentes et de procéder à ses propres analyse et conclusion.  

Les angles des médias de masse mainstream pourraient être très controversés. 
Il  existe également un manque de preuves dans les rapports onusiens. Les conclusions ne doivent pas être fondées uniquement sur des dépositions de « bonne foi ». 
Sachant qu’elle s’emboîte les pas avec les médias, l’ONU devrait redoubler d’efforts pour mener ses enquêtes avant qu’elles ne se heurtent à une conclusion prématurée qui humilie sa propre réputation. 

Il faut faire plus d’efforts pour identifier l’ensemble des faits avant de tirer des jugements irréfléchis. 

Prenons l’exemple des Ouïghours du Xinjiang, en Chine. 

Les Ouïghours sont un peuple turcophone et musulman sunnite habitant la région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine et en Asie centrale. Ils représentent une des cinquante-six nationalités reconnues officiellement par la république populaire de Chine. Ils sont apparentés aux Ouzbeks. Leur langue est l’ouïghour. 
Comme le font la majorité des médias occidentaux, des répressions de droit commun se déroulant dans cette communauté ou même dans la région sont présentées autrement que ce qu’elles sont. Dans la plupart des productions médiatiques, les faits sont exagérés et interprétés comme un conflit communautaire, culturel et religieux, qui est sévèrement réprimé par l’Etat chinois. Une brève recherche internet permet de découvrir une panoplie d’articles sur le sujet qui sont loin de correspondre à la réalité. 

Quelques soient les enjeux politiques en question, ce mode opératoire ne correspond pas à la déontologie en matière de presse et témoigne encore une fois de la légèreté morale et intellectuelle des uns et des autres. 

Ces quelques liens ci-dessous montrent que l’Etat chinois a égalitairement planifié le développement tout comme l’élimination de la pauvreté dans toute la Chine à l’horizon 2020-2030.  

https://www.google.com/amp/s/www.ouest-france.fr/monde/chine/la-chine-va-investir-51-milliards-d-euros-pour-eliminer-la-pauvrete-en-deux-ans-5661166/amp
http://french.china.org.cn/business/txt/2018-11/20/content_73938557.htm
http://french.cri.cn/720/2017/01/19/241s503371.htm
http://french.cri.cn/1/2003/12/16/21@1884.htm

Vue nocturne d’Urumqi, capitale de la région autonome ouïghour du Xinjiang, Chine. Photo : Zhao Ge.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.