Liban: interrogation sur une possible Fermeture de l’espace aérien pour les 3 prochains jours.

0
91

Quiproquo autour d’une possible fermeture de l’aéroport de Beyrouth: alors que les autorités aéroportuaires libanaises ont d’abord indiqué avoir accédé à la demande russe de fermer l’Aéroport International de Beyrouth pour les 3 jours qui viennent, le ministre des transports libanais a démenti l’information. La MEA indique de son côté vouloir se conformer aux décisions des autorités concernées.

Rebondissement, l’aviation civile récuse ensuite l’information, indiquant rechercher de nouveaux couloirs aériens afin de poursuivre les activités aéroportuaires de l’AIB. Moscou dont les forces aériennes sont déployées sur les côtes syriennes aurait indiqué vouloir procéder à des manœuvres militaires à partir de minuit. Cet exercice militaire pourrait menacer les avions civils au départ et en partance du Liban.

Ce soir, le trafic aérien en reste perturbé. Plusieurs vols dont ceux en provenance de Turquie et de Dubaï sont annulés alors que d’autres sont retardés.

Cette information intervient alors que les forces russes bombardent de manière intensive, les positions de l’Etat Islamique à Raqqa ainsi que certaines positions rebelles, permettant aux forces du régime syrien de reprendre du terrain.

Selon diverses informations, l’Armée Russe aurait déployé au moins 36 avions de combat, un avion de reconnaissance, 20 hélicoptères et 2 batteries de missiles sol-air, à Lattaquieh, au nord des frontières libanaises. Au large des côtes syriennes, sont déployés le croiseur Moskva de la classe Slava, le destroyer Smetlivy de la classe Kachine accompagnés d’un groupe naval.

Les autorités libanaises indiquent pour l’heure rechercher des solutions alternatives. On évoque ainsi la mise en place d’une connexion maritime entre Chypre et le Liban durant cette période.

Le porte-avion Charles de Gaulle parti hier est également attendu sur cette zone de la Méditerranée Orientale dans les quelques jours qui viennent. Certaines sources évoquent qu’il serait positionné en face des côtes libanaises afin de frapper les positions de l’EI. Le Président russe Vladimir Poutine a annoncé que ses forces présentes en Syrie coopéreront avec les forces françaises.

Cette information intervient alors que Daech a revendiqué les attentats visant l’avion russe, en octobre dernier, la banlieue Sud de Beyrouth par l’explosion des bombes de 2 kamikazes, le 12 novembre dernier et l’attaque terroriste qui a visé la capitale française le 13 novembre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.