L’Agence de Notation Fitch Ratings a indiqué avoir dégradé à C, les Eurobonds émis par le Liban. Cette décision intervient alors que les autorités libanaises ont annoncé, ce samedi, se mettre en état de défaut de paiement.

Selon le communiqué de l’agence de notation, cette dégradation fait suite à l’annonce par le gouvernement de son intention de ne pas payer les euro-obligations estimées à 1,2 milliard de dollars venant à échéance le 9 mars. Le délai de grâce pour le paiement du principal est de sept jours. Si le paiement n’est pas effectué pendant le délai de grâce, le souverain sera mis en défaut restreint (RD) et l’obligation spécifique en défaut (D).

L’agence rappelle que les notations C sont attribuées aux émetteurs ayant des obligations en difficulté et qui ont connu des paiements interrompus ou interrompus, y compris des situations dans lesquelles un délai de grâce a été entré et / ou l’émetteur a fait une annonce officielle de son intention de restructurer la dette, comme cela est le cas pour le Liban.

Fitch Ratings souligne que la déclaration du gouvernement n’est pas explicite sur la question de la dette interne équivalent à un peu plus de 100% du PIB ou encore, ainsi que le stock d’euro-obligations 31 milliards USD, soit environ 60% du PIB.
Néanmoins, la référence du gouvernement à la viabilité de la dette globale suggère une certaine restructuration de la dette en monnaie locale, ce qui serait hautement probable.

Fitch pourrait par conséquent encore dégrader les notes attribuées aux obligations internationales libanaises à long terme à D au-delà de la période de grâce de 7 jours et à C pour les bons du trésor en monnaie locale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.