Le siège de l'Electricité du Liban (EDL).Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Le siège de l'Electricité du Liban (EDL).Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

L’Electricité du Liban annonce une hausse des tarifs de l’électricité publique avec pour objectif de sécuriser l’approvisionnement à hauteur de 10 heures par jour.

Les premiers 100 kilowatts devraient ainsi couter 10 cents par kilowatt pour ensuite passer à 27 cents par kilowatt pour les suivants. La facture finale sera ensuite basée sur le taux de parité de la plateforme électronique Sayrafa de la Banque du Liban.

Ces nouveaux tarifs restent cependant largement inférieurs à ceux des générateurs de quartier qui dépassent les 50 cents par kilowatt en moyenne.

Pour rappel, précédemment à la crise financière et à la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar, le prix au kilowatt/heure – inchangé depuis 1997 – était équivalent à 2 cents, loin des coûts de production estimés à l’époque à 17 cents par kilowatt.

Depuis 3 ans, la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar a amené à ce que le prix par kilowatt soit équivalent à moins de 0.002 cent alors que les prix des carburants nécessaires aux centrales électriques locales étaient en forte hausse dans le monde.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Un commentaire?