Des heurts ont eu lieu entre chauffeurs de taxi et chauffeurs d’hôtels à l’aéroport international de Beyrouth.

Ces derniers accusent les établissements hôteliers conventionnés par le ministère de la santé de profiter des mesures liées à la lutte contre la pandémie pour empêcher ces derniers d’emmener les passagers à l’arrivée de l’aéroport vers leurs hôtels au lieu de recourir à leurs services.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.