Journée pour grandir

« Une éducation générale est préparée pour tous les citoyens ; ils y apprennent tout ce qu’il leur importe de savoir pour jouir de la plénitude de leurs droits, conserver, dans leurs actions privées, une volonté indépendante de la raison d’autrui, et remplir toutes les fonctions communes de la société » Condorcet

0
91

Les mesures verticales installent la norme des règles et le va de soi du temps propice pour agir. La famille libanaise, riche en traditions et en rituels s’applique rigoureusement à conduire au plus tôt l’enfant vers les bonnes manières. Le comportement non verbal ou verbal du jeune devrait convenir à faire ce qu’il faut pour mériter la reconnaissance et la confiance des autres. Pour cela, il s’agira d’éviter de faire face, de critiquer, de se positionner et de contrarier ses parents afin de récolter les beaux attributs et les récompenses.

Un citoyen qui ne ressemble à la mentalité d’un autre ou à celle d’un groupe risque aussi de passer pour un provocateur ou même un dissident s’il ne correspond tout simplement pas à la façon de penser d’un rassemblement, d’une association, d’un parti ou d’un système de convenances. L’autonomie et l’indépendance appartiennent pourtant à un tout autre registre. Néanmoins, diverses composantes et tendances socio-politiques s’alignent presque inexorablement aux formes de pensées préétablies. Elles ressemblent étrangement au répétitif d’une prévalence. Celle de la tutelle parentale lors de la petite enfance.

La course des candidats au prochain parlement nécessitera certainement des programmes crédibles et une génération avant-gardiste mais encore, la mise en pratique d’une logique citoyenne non soumise à une quelconque conformité accaparatrice. Autant refaire chaque jour la journée de la femme et la journée des hommes afin de se présenter également pour grandir autrement !