L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés
L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés

Des sources proches de la Banque du Liban (BDL) ont indiqué à la chaine de télévision LBCI qu’aucune banque aurait répondu à l’appel de la commission spéciale d’enquête au sujet du transferts de fonds à l’étranger entre le 17 octobre et la fin de l’année 2019.

Lire également

Pour rappel, dès le 16 janvier dernier, la commission d’enquête de la Banque du Liban avait rappelé aux établissements bancaires de lui communiquer toute information faisant état de transferts suspects de personnes “politiquement exposées”.

Cette information fait suite à une polémique concernant le transfert de sommes importantes, estimées à 2.5 milliards de dollars appartenant à des hommes politiques et des hommes d’affaire alors que le Pays des Cèdres était confronté à de graves manifestations ayant entrainé la fermeture des établissements bancaires.

À partir du 1er novembre, l’Association des Banques du Liban (ABL) avait également mis en place un contrôle des capitaux, limitant également les transferts à l’étranger sauf en cas d’urgence.

Par ailleurs, la Banque du Liban (BDL) a, de son côté, indiqué ne pas avoir identifié les personnes impliquées dans ces transferts pour l’heure, démentant toute information ayant été véhiculée à ce sujet précédemment.

Le Liban et son système bancaire est durement impacté par une crise économique avec comme un des principaux symptômes, le manque de liquidité en devises étrangères qui a éclaté au grand jour durant l’été. Ainsi, des secteurs d’activité clés sont perturbés par le manque de dollars nécessaires à l’achat y compris des marchandises de premières nécessité. Les banques libanaises, par ailleurs, sont largement exposées à un possible de défaut de paiement de l’état quant à lui confronté à une dette importante, de l’ordre 154% du PIB.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.