La Banque du Liban a publié une nouvelle circulaire concernant l’application de la la circulaire 154.

Pour rappel, la circulaire 154 a été publiée le 27 août 2020 et appelle les établissements bancaires à se conformer à une hausse du capital des actionnaires à hauteur de 20% des actifs d’ici le 31 décembre 2020 mais également demande à ce que 15% des sommes transférées à l’étranger depuis juillet 2017 soient retransférées au Liban. Egalement, cette circulaire rappelle que les banques libanaises doivent préciser l’identité des membres du conseil d’administration et ainsi que celle des personnes exposées politiquement.

Désormais la commission d’enquête de la Banque du Liban demande aux banques locales de remettre les listes des noms des clients qui ont accepté la circulaire 154 et le montant des sommes qui sont revenues au Liban.

Elle souhaite également qu’elle soit informée de l’identité des personnes qui se sont abstenus à se conformer à cette circulaire et plus particulièrement concernant les personnes exposées politiquement, cela conformément aux méthodologies et procédures dispensées par la Banque du Liban afin d’identifier ces personnes.

La BdL rappelle que les banques locales sont dans l’obligation d’informer la commission d’enquête de la BdL en cas de soupçon de corruption et indique se féliciter de la formation d’une commission de lutte contre ce fléau avec laquelle elle devra coopérer.

Banque-du-Liba-PEP

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.