Le Ministre des finances tout juste nommé, Ghazi Wazni, a estimé que la communauté internationale attend des réformes pour montrer son soutien au Liban, au cours de la cérémonie de passation qui s’est tenue avec son prédécesseur Ali Hassan Khalil.

Des propos qui font échos à ceux du Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo qui avait estimé hier que les Etats Unis étaient prêts à aider le Pays des Cèdres à condition d’appliquer un programme de réformes.

Le Ministre s’est cependant interrogé sur le programme à appliquer et le soutien qui serait alors obtenu.

Son prédécesseur Ali Hassan Khalil a, pour sa part, estimé que la mise en place du nouveau gouvernement constitue une chance pour faire face à la crise financière et économique que traverse le Liban et que celles-ci ont des conséquences de plus en plus difficiles pour le Liban.

Nous sommes dans une nouvelle période. Le mouvement populaire a imposé ses exigences à toutes les forces politiques. Cela a apporté une nouvelle façon de voir la gestion des affaires
Ali Hassan Khalil

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.