Moins d'une minute de lecture

Alors que les consultations parlementaires obligatoires, qui devaient débuter ce lundi, ont pris du retard, des informations font état de nouveaux obstacles concernant les noms des prochains ministres.

Alors qu’une rencontre au Grand Sérail s’est déroulée dans le calme officiellement entre le Premier Ministre sortant Saad Hariri et le Président du Courant Patriotique Libre et ministre sortant des affaires étrangères, des informations faisant état de certaines demandes de ce dernier. Gébran Bassil souhaiterait ainsi figurer dans le prochain cabinet gouvernemental ou, selon le quotidien libanais anglophone, nommer tous les ministres chrétiens qui l’intègreraient.

Pour l’heure, de source politique, le gouvernement à constituer serait politico-technocrate de 24 membres, dont les 4 ministères dits de souveraineté, défense, affaires étrangères, finances et intérieur. L’autre option, demandée par les manifestants depuis le début du mouvement serait de constituer un cabinet exclusivement technocratique, chose refusée par les partis politiques qui pourraient donc ne pas accorder la confiance à ce gouvernement.

Le Premier Ministre sortant, favori à une nouvelle nomination à ce poste, devrait poursuivre ses consultations ce mardi.

Par ailleurs, le Président de la République, le Général Michel Aoun, souhaiterait ainsi voir les membres de ce cabinet être mis en place avant de lancer les consultations parlementaires qui pourraient ainsi encore tarder.

Pour rappel, le gouvernement Hariri III a démissionné ce lundi 28 octobre, après 2 semaines d’importantes manifestations. Les protestataires demandent le retrait de la classe politique actuelle, accusée d’avoir conduit le Liban à la quasi-faillite, notamment par la corruption qui gangrène les administrations publiques libanaises. En ce 20ème jour, les manifestations se poursuivent actuellement, les protestataires entendant faire pression à ce que soit constitué un gouvernement technocrate amenant à des élections législatives anticipées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.