Moins d'une minute de lecture

Alors que l’échéance du 9 mars approche, une importante émission d’Eurobonds pour la somme de 1.2 milliards de dollars arrivant à maturité, la livre libanaise perd à nouveau du terrain face au dollar. Ainsi, le taux de change sur les marchés parallèles atteignent 2 500 LL/USD, contre un taux officiel toujours de 1507 LL/USD.

Ainsi, les autorités libanaises, soumises à un lobbying intense des banques et de certains créanciers, devraient indiquer dans les heures et les jours à venir s’ils choisissent de mettre le Liban en état de défaut de paiement, une étape nécessaire pour l’ouverture de négociation avec les créanciers ou s’ils choisissent de rembourser via les réserves monétaires de la Banque du Liban, ce que redoutent certains experts, soulignant qu’il serait préférable de les réserver à l’achat de produits de première nécessité à l’usage de la population.

[supsystic-tables id=3]

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.