Un bureaux de change au Liban. . Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Un bureaux de change au Liban. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

La livre libanaise reste affaiblie au marché noir mais toujours en-dessous du seuil symbolique des 15 000 LL/USD, avec un taux de change de 14 500 LL/USD à l’achat et de 14 700 LL/USD à la vente une journée d’hier à nouveau marqué par une forte diminution de sa valeur sur fond de manipulation de son cours et des propos du ministre sortant des finances Ghazni Wazni annonçant la fin prochaine du programme de subvention.

Cette information intervient alors que les observateurs s’attendent à une forte chute de la livre libanaise, après l’annonce de l’arrêt prochain du programme de subvention de certaines marchandises comme les carburants, dont les prix sont en forte hausse ce mercredi.

Parallèlement ces annonces confirment l’épuisement prochain des réserves monétaires de la Banque du Liban. Selon le ministre, la Banque du Liban dispose de 16 milliards de dollars de réserves de change, dont seulement 1 à 1,5 milliard de dollars disponibles. Ces réserves seraient ainsi en chute, diminuant de 14 milliards de dollars en l’espace d’une année seulement, bien plus que les besoins fondamentaux de la population libanaise, le programme de subvention à l’achat des produits de première nécessité ne coutant que 500 millions de dollars par mois soit 6 milliards de dollars par an.

L’arrêt prochain du programme de subvention des réserves monétaires sur les autres marchandises qui pourrait intervenir en juin prochain pourrait encore aggraver la chute de la monnaie nationale face au dollar, le Liban important l’essentiel de ses besoins et ne disposant pas de flux financiers entrant compensant ces importations et donc provoquant une hausse de la demande pour le dollar et alors que l’offre ne suit pas. 

Parallèlement, la masse monétaire continue à fortement progresser. Ainsi 35 980 milliards de livres libanaises seraient en circulation contre 33 850 milliards de livres libanaises précédemment.

Ghazi Wazni évoquait également le flottement du cours de la livre libanaise, mais estime que ce dernier ne pourrait intervenir que dans le cadre d’un accord avec le FMI dont les négociations sont au point mort, faute de chiffrage exact des pertes du secteur bancaire.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.