La parité de la livre libanaise est en légère appréciation ce samedi 15 août au marché noir, avec une un taux de change à l’achat de 6800 LL/USD est à la vente de 7000 LL/USD.

Pour l’heure, les incertitudes sur le plan politique et la nomination d’un nouveau gouvernement ne semblent pas influer les marchés alors que l’ancien premier ministre Saad Hariri semble être donné comme étant le favori, ce qui a impliqué une certaine détente sur le plan monétaire, notamment avec l’arrêt du mouvement spéculatif entrepris par certains établissements afin d’affaiblir le gouvernement aujourd’hui démissionnaire de Hassan Diab.

Cependant, à moyen et long terme, cette détente devrait également être conditionnée au déblocage de l’aide économique urgente face a une situation dramatique avec un taux de croissance qui attendra -24 % en 2020 selon certaines estimations. En raison de cette récession économique, le PIB du pays des cèdres pourrait ainsi passer de 55 milliards de dollars officiellement en 2019 à moins de 33 milliards de dollars en 2020; avec les conséquences sociales économiques qu’on peut imaginer notamment une hausse du nombre de personnes vulnérables face à la crise économique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français