Le Numéro 2 du Hezbollah, le Cheikh Naïm Kassem.

Le numéro 2 du mouvement chiite Hezbollah, cheikh Naïm Kassem, a écarté pour l’heure tout risque d’escalade de la violence entre le mouvement chiite et Israël en dépit des derniers incidents.

Le dirigeant du mouvement chiite s’exprimait sur la chaine Al Mayadeen hier soir. Ces propos interviennent alors que 2 combattants du mouvement chiite ont été tués lors d’un raid israélien aux abords de la capitale syrienne. Des messages de Tel Aviv seraient alors parvenus au mouvement chiite, indiquant que cette frappe ne visait pas à éliminer des membres du Hezbollah et qu’il s’agissait d’une erreur. Ces mêmes messages indiquaient également que l’état hébreu ne souhaitait aucune escalade pour l’heure.

Cependant, l’Armée Israélienne semble continuer à renforcer ses positions au niveau de la ligne bleue, ligne de démarcation entre les 2 pays.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.