Le Ministre de l'Economie du gouvernement Hassan Diab, Raoul Nehmé. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le Ministre de l'Economie du gouvernement Hassan Diab, Raoul Nehmé. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Durement affecté par la crise économique, le contrôle des capitaux et la dévaluation de facto de la livre libanaise, la question du contrôle des prix des marchandises est sur le devant de la scène.

Ainsi le ministère de l’économie, Raoul Nehmé, a présidé une réunion du conseil national pour la politique des prix ce vendredi après-midi, en présence de divers représentants dont ceux du ministère des finances, de l’association des industriels libanais, de la banque du Liban, de l’Association des banques du Liban et des syndicats.

Selon le ministre, cette coopération entre les différents départements sera cruciale pour coordonner les actions ayant pour objectif de contrôler les prix, d’activer la concurrence et casser les monopoles. Ainsi, les administrations concernées devront agir en conformité avec la loi. Il s’agira aussi de mettre en place une politique claire du contrôle des prix pour protéger les consommateurs.

Il s’agit notamment d’assurer la sécurité alimentaire de la population t la protection des consommateurs. Le Ministère, indique Raoul Nehmé, serait en train de préparer une liste de matériaux de base, en coordination avec les ministères de l’agriculture et de l’industrie dont l’achat sera subventionné par la Banque du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.