Le Président de la Chambre des Députés Nabih Berri a estimé urgent et nécessaire, la mise en place des mesures visant à arrêter l’effondrement économique du Liban.

Les propos de Nabih Berri ont été rapportés par une source anonyme du quotidien Al Joumhouria et interviennent alors que les autorités judiciaires ont procédé à l’arrestation de plusieurs agents de change dont le président de leur syndicat ce jeudi soir. Ils sont accusés d’avoir tenté de manipuler le cours de la livre libanaise. Le procureur financier, le juge Ali Ibrahim, a également ordonné la fermeture des applications sur téléphone mobile donnant le cours des devises sur le marché noir.

Selon la source anonyme, la situation actuelle ne peut plus attendre et des mesures strictes doivent être prises pour protéger la livre libanaise face au dollar ainsi que les dépôts bancaires.

Cette information intervient alors que les autorités libanaises ont présenté la semaine dernière un plan de sauvetage d’une économie en crise, avec une récession qui atteindrait 12%, un taux de chômage qui dépasserait les 40% de la population active et plus de 60% de la population vivrait déjà sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 6 dollars par jour.

Par ailleurs, la parité entre la Livre Libanaise et le dollar continue à se dégrader au marché noir, avec un taux qui a dépassé aujourd’hui 4 400 LL/USD, le plus bas historique pour la monnaie locale, compliquant encore la tâche des autorités dont le plan est basé sur une parité de 3 500 LL/USD en 2020 et de 4 200 LL/USD d’ici 2024.

Au sujet de l’assistance financière du Fonds Monétaire International au Liban pour une somme estimée à 10 milliards de dollars, le Président de la Chambre se serait déclaré optimiste tout en rejetant toute condition qui impacterait la souveraineté nationale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

1 COMMENTAIRE

  1. Au lieu de “Saint Antoine de Padoue, rendez ce qui n’est pas à vous”, nous devrions psalmodier tous en choeur :

    Monsieur le Président de la Chombre,
    Rapatriez le fric que vous avez mis à l’ombre.

Les commentaires sont fermés