Le Grand Mufti de la République, le Cheikh Abdel-Latif Derian a réitéré son refus, devant la Ministre de l’Intérieur, Raya Hassan, de voir instaurer un mariage civil facultatif.

Dans un communiqué de Deir el Fatwa diffusée par l’ANI, on indique que ce dernier aurait fait savoir qu’une union civile viole les textes et l’esprit de la religion musulmane et menace les liens familiaux

Pour la Ministre de l’intérieur, à l’origine de cette proposition, tout en estimant comprendre la position de Deir el Fatwa, Raya Hassan indique vouloir “appliquer les lois et servir les libanais “

En janvier dernier, la Ministre de l’intérieur nouvellement nommée s’était prononcée en faveur de l’adoption d’une loi permettant un mariage civil facultatif au Liban. Ce projet a rapidement fait l’objet de vives critiques de la part des responsables religieuses des différentes communautés présentes au Liban, tant musulmanes que chrétiennes.

Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Rahi a ainsi évoqué les liens sacrés du Mariage pour motiver son refus.

Il a cependant estimé que si un projet de loi établissant un Mariage Civil devait être approuvé au Liban, il devrait alors devenir obligatoire à toutes les communautés sans exception refusant un aspect facultatif à cette union civile.

Pour rappel

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.