Lors de son homélie du dimanche, le Patriarche Maronite Béchara Boutros Rahi a appelé les autorités officielles à écouter les demandes du peuple “avant qu’il ne soit trop tard”, au 11ème jour des manifestations.

Les protestataires demandent toujours la démission de la classe politique actuelle, sous le slogan “Kiloun 3ané Kiloun” (tous veut dire tous) demandant des élections législatives anticipées et l’accusant de corruption et d’avoir mené le pays en quasi-banqueroute financière.

Etaient présents un certain nombre de députés du CPL qui souhaitaient remercier le prélat pour son soutien au Président de la République, le Général Michel Aoun, et le député Kataëb Elias Hankash.

Cherchez ce qui satisfait le peuple et n’ignorez pas ce soulèvement avant qu’il ne dévie de son cours. … Répondre aux besoins de notre peuple avec un acte d’amour qui vous libérerait de la captivité de vos bénéfices.

Le Patriarche a également estimé que le Gouvernement du Premier Ministre Saad Hariri n’a déjà pas mis en oeuvre les réformes pourtant promises lors de la conférence CEDRE de mai 2018 avant d’estimer les protestataires réunis sous un seul drapeau, celui du Liban.

S’adressant aux manifestants, il les a appelé à faciliter le mouvement de la population.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.