Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook
Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook

La présidence de la république indique par un communiqué que le président Michel Aoun a signé le décret 8 662 invitant les partementaires à une session extraordinaire du Parlement du 10 janvier au 21 mars selon un ordre du jour spécifique. Ce décrêt avait été précédemment signé par le premier ministre Najib Mikati.

Il s’agira de permettre l’adoption des projets de réformes nécessaires dans le cadre du déblocage de l’aide économique nécessaire au pays des cèdres face à la crise qu’il traverse. Est spécifié par le communiqué, la proposition de l’allongement de la durée du travail, l’adoption d’un contrôle formel des capitaux ou encore le texte relatif à l’obligation du retour des fonds transférés à l’étranger.

Il s’agira aussi pour le gouvernement de présenter sa déclaration gouvernementale et de faire face à un vote de confiance.

Pour rappel, la session ordinaire du gouvernement s’est achevée avec la fin de l’année 2021. Elle a été marquée par la publication par le juge Tarek Bitar en charge de l’enquête concernant l’explosion du port de Beyrouth, de mises en accusation visant plusieurs anciens ministres et actuels députés, bénéficiant donc de l’immunité parlementaire lors des sessions parlementaires.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.