Moins d'une minute de lecture

Le Président de la République, le Général Michel Aoun, a reçu les 2 recteurs de l’American University of Beirut (AUB)  Fadlo Khuri et de l’Université St Joseph (USJ) Salim Daccache pour évoquer avec eux la situation que le Liban traverse actuellement.

Les cours des 2 établissements sont suspendus depuis le 18 octobre 2019, après qu’un important mouvement de contestation des autorités politiques et économiques soit apparu dans les rues et bloquant les axes majeurs du Liban.

Les 2 établissements universitaires libanais, rivaux historiques mais qui ont été également impliqués dans les évènements majeurs de l’Histoire du Pays des Cèdres et du Moyen-Orient, ont publié un communiqué conjoint le 25 octobre dernier, considérant que le mouvement de protestations constitue un authentique sursaut national en raison des souffrances vécues par la population et son désir « de reconstruire notre pays sur de nouvelles bases », alors que les autorités politiques tentent de faire pression sur les universités, les écoles ou encore les banques pour tenter de faire croire à un retour de vie normal.

Plus de précisions

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.