Alors que le taux de parité au marché noir s’est détérioré en défaveur de la livre libanaise, le taux de la plateforme électronique de la Banque du Liban va de même, indique l’établissement public par un communiqué, constituant son plus bas historique.

Le volume des transactions sur la plateforme Sayrafa a atteint, pour aujourd’hui, 3 millions et trois cent mille dollars américains, au taux de 20 000 livres libanaises pour un dollar, selon les taux de change de les opérations effectuées par les banques et les établissements de change sur la plateforme, indique le communiqué de la BdL.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.