L’Electricité du Liban a officialisé la hausse des tarifs. Cette nouvelle tarification vise à permettre la hausse de la production de 8 à 10 heures par jour et intervient avec l’approbation du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques et du ministère des finances.

Selon le communiqué, le prix au kilowattheure est de 10 cents pour les 100 premiers kWH, cela en faveur des populations les plus vulnérables et la classe moyenne, puis passe à 27 cents. Quant au cout par ampère, il est de 21 cents pour chacun. Le coût de l’abonnement de base passe de 5000 LL à 4,3 dollar

Les tarifs exceptionnellement accordés à l’industrie sont supprimés. Cela concerne ceux accordés aux industries, lieux de culte, agricoles ou touristiques

Ces tarifs seront payés en livre libanaise conformément au taux de la Banque du Liban Sayrafa et pourront varier selon le coût du baril dans les marchés mondiaux, cela afin d’assurer l’achat de carburant, les coûts d’exploitations et les réparations nécessaires au réseau.

Par ailleurs, des relevés des compteurs sont effectués depuis le 2 novembre 2022. Ils visent à préserver les droits des consommateurs. Les premières factures prenant en compte les nouveaux tarifs ne seront toutefois pas émises avant février 2023.
Parallèlement, une campagne de lutte contre les détournements de courant public devrait se multiplier en coopération avec les forces de sécurité.

Aussi, les institutions publiques comme les offices de distribution de l’eau, les communes et les autres organismes devront payer leurs factures selon la nouvelle tarification.

Le gouvernement libanais devrait aussi obtenir le financement nécessaire de l’électricité des camps palestiniens.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Un commentaire?