Moins d'une minute de lecture

À l’issue d’une réunion qui s’est tenue au Grand Sérail en présence du Premier Ministre Hassan Diab du ministre des finances Ghazi Wazni, de la Ministre de la justice Marie Claude Najm, de son homologue en charge du Développement Administratif Demienos Kattar, de l’industrie Imad Hoballah, le Président de l’Associations des Banques du Liban, Salim Sfeir, a indiqué que les établissements bancaires continueront à permettre le transfert de fonds à destination des étudiants libanais à l’étranger, « selon les documents fournis à la banque par les parents ».

Cette déclaration intervient alors que de nombreux parents se plaignent du refus fait par leurs banques de permettre le versement des scolarités ou encore des frais de logement de leurs enfants à l’étranger, depuis l’instauration de manière unilatérale d’un contrôle des capitaux en novembre dernier par l’ABL et non par les autorités de tutelle, suite à une importante crise de liquidité.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.