L'arrivée de la barge turque à Zouk. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
L'arrivée de la barge turque à Zouk. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

Le procureur Ali Ibrahim a pris une décision interdisant aux barges de production d’électricité turques de quitter le Liban.

Il s’agit, selon le juge, de faire respecter à la société Karpowership de respecter les termes du contrat qui l’obligent à verser des indemnités de 25 millions de dollars aux autorités libanaises au cas où des transactions financières et des courtages auraient été démontrés.

Ainsi, le procureur financier aurait arrêté, il y a quelques mois, plusieurs responsables locaux soupçonnées d’avoir perçu 7 millions de dollars de commissions lors du renouvellement d’un contrat entre le ministère libanais de l’Énergie et les deux sociétés – Karadeniz et Karpowership – en violation des termes du contrat.

Pour rappel, les 2 navires – Fatima Gül Sultan et Orhan Bey positionnés respectivement à la centrale électrique de Zouk Mosbeh et de Jiyeh – sont présents depuis 2013 au Liban et fournissent 400 mégawatts d’électricité continueront à fonctionner.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.