Le gouverneur de Beyrouth a indiqué avoir pris la décision de fermer les parcs publics, indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI)

Selon Ziad Chbib, sont notamment concernés la Forêt des Pins ou encore le jardin René Moawad. Il s’agit, toujours selon lui, de préserver la santé publique et limiter la progression de l’épidémie de coronavirus, alors que le Liban compte 41 cas déclarés positif dont 1 cas décédé aujourd’hui.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.